Suivre

Une des parties de ma thèse que j’ai trouvée la plus fun à écrire est la partie plus “historique” sur les prémisses de l’analyse d’image médicale. En particulier, une fascinante série d’articles des années 60 sur le système CYDAC, une des premières tentatives d’analyser automatiquement des cellules et des chromosomes au microscope, sous la direction de Mortimer Mendelsohn. (1/5)

· · Web · 1 · 5 · 5

Pas de disques durs ou de clé USB pour stocker les images. Pas vraiment encore de format standard non plus (GIF, PNG, JPG… ne seront inventés que 20 ans plus tard!). La “matrice des valeurs” des niveaux de gris (on ne parle pas encore de “pixels”) est enregistrée sur des bandes magnétiques. (2/5)

Cette matrice de valeurs peut être représentées par des symboles pour l’imprimer. On utilise des caractères occupant plus ou moins de surface pour indiquer le niveau d’intensité lumineuse et obtenir une image qui “ressemble” - en plissant les yeux - à la photo. On peut aussi lire la bande magnétique et appliquer à la matrice des opérations mathématiques pour, par exemple, identifier les bords. C’est ce que fait Judith Prewitt, pionière de l’analyse d’images! (3/5)

On tente même déjà d’extraire des statistiques des objets, ce qui permet de représenter chaque image dans un “espace de décision”, que l’on peut tenter de séparer en classes que l’on cherche à reconnaître — ici, les types cellulaires. On a donc dans la “pipeline” de Mendelsohn et Prewitt tous les éléments de l’analyse d’image: acquisition, pré-traitement, extraction de descripteurs, décision dans l’espace des descipteurs. Ce qu’on fait toujours aujourd’hui (sans bande magnétique). (4/5)

Sources —

Mendelsohn et al., 1964, “Initial approaches to the computer analysis of cytophotometric fields”, Ann. NY Ac. of Sciences.

Mendelsohn et al., 1965, “Computer Analysis of Cell Images”, Postgraduate Medecine.

Prewitt and Mendelsohn, 1966, "The analysis of cell images” Ann. NY Ac. of Sciences.

Mayall and Mendelsohn, 1970, “The mechanical scanner of CYDAC”, The journal of histochemistry and cytochemistry.
(5/5)

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon -- Sciences.Re

Sciences.Re souhaite offrir un espace de partage, de collaboration et de discussion en ligne pour la communauté scientifique, académique, éducative francophone. Elle est sans coloration thématique: nous accueillions les sciences exactes et expérimentales, les sciences humaines et sociales, …