Suivre

Le vendredi soir, sur masto, y a souvent

Le truc c'est que moi, je bois pas beaucoup, et en plus je suis malade, c'est pas le moment.

Mais y a des gens qui m'ont réclamé l'autre jour un thread sur l'apéro au Vanuatu, alors si vous voulez, je vous parle du , la boisson nationale du

(C'est un un peu intello, quoi)

Disclaimer: y aura pas beaucoup de linguistique dans ce thread.

Bon, alors déjà, le kava: c'est pas de l'alcool.

Partez pas, c'est intéressant quand même.

C'est préparé à partir d'une plante cousine du poivre, Piper methysticum, qui ne pousse qu'en Océanie. Plus spécifiquement, c'est le rhizome qu'on utilise pour préparer la boisson.

C'est une plante qui est multipliée par bouture uniquement. Une fois les racines récupérées pour préparer la boisson, on met les branches de côté, pour pouvoir les replanter. (photo: Scot Nelson) (2/X)

(Je dé-liste pour pas pourrir le fil local et le fil fédéré).

Le kava est bu à différents endroits: à Fidji, Wallis et Futuna par exemple... Apparemment c'est arrivé jusqu'à Hawai'i, même.... Mais le Vanuatu est connu pour sa très très grosse consommation.

Certaines îles d'ailleurs en cultivent/consomment moins que d'autres, ou le boivent moins fort que d'autres.

J'ai fait mon 1er terrain à Maewo, une île où le kava pousse très bien (il faut beaucoup d'eau), et est consommé fort 😅 . (3/X)

Je commence par vous raconter comment ça se prépare, et je vous donnerai les effets après :)

Il y a plusieurs façons de préparer le kava, qui dépendent des îles d'une part, et aussi, aujourd'hui, du cadre dans lequel le kava est consommé.

Les deux méthodes les plus citées comme traditionnelles sont
-le kava mâché (plutôt dans le sud du Vanuatu je crois)
- le kava à la pierre.

Kava mâché: l'idée est que les racines une fois lavées, quelqu'un va les mâcher et les imprégner de salive (4/X)

(quelqu'un= en général des très jeunes hommes, ou parfois des jeunes femmes, ce qui est marrant parce que traditionnellement les femmes ne boivent pas le kava).

Donc les racines sont imprégnées de salive, puis recrachées. On ajoute un peu d'eau. Je crois qu'on laisse reposer un peu (je dis je crois parce que: je n'aii jamais vu faire cette manière là), puis on exprime le jus du kava en malaxant/pressant. Ensuite on filtre dans une des composantes de l'écorce du cocotier. (5/X)

Pour le kava à la pierre, qui est la méthode que je connais, parce que c'est celle qui se pratique traditionnellement dans les coins où je fais du terrain, on utilise une pierre spécifique, allongée (on en voit là: urlz.fr/jQJC), qu'on cale dans la paume, avec un morceau de racine, et on fait un mouvement tournant, là encore pour exprimer le jus. (mais pas de salive ce coup-ci..) (6/X)

Et ensuite, comme avec l'autre méthode, un peu d'eau, et on malaxe les fibres écrasées pour exprimer le jus. Ça prend un bon moment.

Les autorités essayent depuis longtemps de décourager la mastication, essentiellement je crois pour lutter contre les hépatites

De nos jours, la méthode la plus classique est de pré-couper la racine en petits morceaux puis de l'écraser avec une espèce de râpe/moulin avec une manivelle. C''est notamment comme ça que sont préparés les stockes de kava à vendre (7/X)

J'ai vu aussi des morceaux de kava balancés dans un grand tube, et martelés avec un bâton.

Bref. Vous avez compris: on pète les fibres de la racine, pour exprimer le jus. Parce que c'est lui qui contient les kavalactones, c'est-à-dire: la seule raison de boire du kava.

Parce qu'il faut bien comprendre un truc.

Le kava, c'est DÉGUEULASSE.

Quand il est très dilué, ça passe. Mais le kava à la pierre, y a très peu d'eau. C'est... rude. (8/X)

vomissement 

C'est très difficile de décrire le goût, mais essentiellement: c'est très amer. Un goût un peu boueux. Genre du smecta, mais 1000 fois pire, voyez?

Premier shell (le nom qu'on donne au petit bol en noix de coco dans lequel ça se boit), ça passe. Deuxième, ça paaasse. Troisième, en général, perso, j'ai envie de vomir. Parfois juste en le voyant arriver.
C'est pas juste parce que je suis une occidentale avec le cœur mal accroché. Les gens vomissent de temps en temps. ça arrive. (9/X)

Bon, du coup: c'est compliqué et pas très hygiénique à préparer, c'est pas bon,... pourquoi les gens en boivent?

Les effets.

Physiques, déjà. C'est un myorelaxant, et un antalgique. Quand tu t'es pété le dos toute la journée dans ton champ, ça soulage vachement.
Psychologiques, ensuite. C'est un antidépresseur et un anxiolytique.

C'est légèrement euphorisant aussi. Ça fait parler. (Enfin plus ou moins selon les gens. Moi, beaucoup). (10/X)

Dans les effets psychotropes, il y a un truc intéressants sur les perceptions, aussi. A la fois ça augmente la sensibilité à la lumière et au bruit, raison pour laquelle ça ne se boit normalement pas avant la tombée de la nuit, et EN SILENCE. Jamais réussi à faire taire les gamins quand j'enregistrais des trucs pour le boulot, mais par contre si tu dis que tu es bourré au kava, ils vont jouer ailleurs. C'est intégré.

Et en même temps, on est légèrement dans le brouillard côté auditif, et (11/X)

et visuel. Enfin ça réduit le champ de vision (j'ai le souvenir d'avoir traversé le village une fois où un gars m'avait préparé un truc vraiment trop corsé, y avait deux mecs qui marchait chacun à côté de moi, et il me pointait leur lampe torche sur chaque pierre/trou/ racine pour pas que je me casse la figure 😂 )

L'état dans lequel ça met est très très agréable.
Et ce n'est pas du tout pareil que l'ivresse de l'alcool. Pas excitant. Ça n'exacerbe pas la violence.(12/X)

Quand les gens sont vraiment ivres, ils sont tous mous, éventuellement ils ne marchent plus très droit (voire plus du tout) (encore un souvenir, de voir des jeunes traverser le gué pour aller chercher un vieux tellement fait qu'il n'y arrivait plus tout seul). Mais ils ne crient pas, ne se battent pas, rien. C'est reposaaant.

À la base, c'est ce qu'on buvait dans les cérémonies coutumières, pour faire la paix, etc... (13/X)

Aujourd'hui, il y a évidemment plein de choses qui ont changé dans la conso. Déjà dans le mode de préparation.
Ensuite historiquement, le kava était préparé et offert gratuitement, à tour de rôle.

Maintenant il y a des bars à kava. D'abord il y en a eu en ville (puisque les gens qui habitent en ville peuvent difficilement planter leur propre kava). Et maintenant il y en a dans les îles..
Sur cette photo, le bar à proprement parler est au milieu. Les deux autres maisons sont pour aller (14/X)

se poser et "écouter le kava" (en silence et dans le noir).

Du coup, ça ressemble beaucoup à des choses qu'on connaît en Occident. Les hommes passent leur soirée au nakamal (nom des bars à kava, qui est en fait à l'origine le nom de la maison des hommes, où se buvait traditionnellement le kava), passent leur argent là-dedans, et les femmes rouspètent à la maison.

Cela dit: les femmes boivent aussi. Moins que les hommes, et pas en public (sauf parfois en ville). Elles viennent avec une (15/X)

bouteille, la font remplir, et repartent boire à la maison (ou entre elles). Ce n'est pas toujours très bien vu, mais ça se fait.
(C'est encore moins bien vu quand elles sont enceintes ou allaitantes, mais.. ça arrive. Pareil pour les ados, à qui on interdit de boire, mais qui consomment parfois, surtout en ville).

Par ailleurs, il y a depuis peut-être une vingtaine d'années (ou plus? je ne sais pas), du kava en poudre, qui peut être exporté (16/X)

(L'importation de la racine est régulièrement légalement bloquée par plein de pays). Et je sais qu'aux USA, par exemple, on consomme pas mal de kava en gélules (c'est un coupe-faim, les gens utilisent ça pour maigrir). Du coup certaines îles ont commencé à réorienter leur économie vers le kava, car il y a pas mal d'argent à faire (et c'est plus rentable que le coprah, par exemple).

Voilà pour le kava. C'est pas bon, mais c'est bon quand même. Si jamais vous vous trouvez dans un coin (17/X)

où ça se consomme et que vous voulez essayer, mon conseil est de partir sur une petite dose bien concentrée et effective, plutôt que de devoir boire des litres de kava très dilué (pas horrible gustativement, mais quand même pas très bon) pour avoir juste la langue qui picote (oui c'est anesthésiant, aussi. J'ai oublié de le dire).

Voilààà.

(Promis, je repars sur des trucs plus linguistiques la prochaine fois 😋 )

(18/18)

@AgnesHenri Je sais pas mais je sens que je vais préférer la version à la pierre...

vomissement 

@AgnesHenri perso, si on me dit que ça a été maché avant, je passe même pas le premier shell, je vais direct au résultat du troisième...

vomissement 

@ariesnake Je l'aurais pas fait non plus. Je suis tombée dans la bonne île ahah :)

non mais ça ne se fait quasiment plus, en réalité. Ils ont conscience du problème sanitaire.

vomissement 

@AgnesHenri Bon après, je ne juge pas, mais il faut vraiment dire que ça ne donne pas envie.

vomissement 

@AgnesHenri mais en plus, je suppose que cela doit être autant amer à macher qu'à boire, non ?

vomissement 

@ariesnake J'imagine, oui! Et surtout ça doit être assez violent comme anesthésie dans la bouche, la kavaïne très concentrée comme ça. Perso j'essaierais pas...

@AgnesHenri merci pour ce fin qui rappelle de bons souvenirs du Pacifique.
Le kava le plus fort que j’ai bu, plus aucune sensation sur la langue et dans la gorge, avait été préparé par des chercheurs de l’ORSTOM qui en cultivaient pour leurs recherches ;)

@carenes Oh bonsoir Cécile!

Hihi oui, certains chercheurs trouvent les bons plans :)

@AgnesHenri
Fil super intéressant merci!

(Les psychotropes sont une de mes passions, avec les langues 🙃)

@AgnesHenri
Je valide : c’est deguelasse, surtout le #Kava consommé en #NouvelleCalédonie, racine sèche et trop diluée.
J’avais consommé un grand bol de Kava vert sur l’Ile de Tana là par contre çà passait beaucoup mieux et un seul sel fait l’effet de 5 sels à Nouméa.
Bref, je bois plus de Kava, s’il m’arrive encore d’aller au Nakamal c’est pour y rejoindre des potes.

@AgnesHenri
#Recette alternative: Rajouter au #Kava de la menthe, du citron, du sucre de canne, des glaçons et 2 volumes de #rhum, et enlever le Kava.

@nicolas_rinck Ouéééé mais non. (enfin si mais c'est pas le même effet recherché, quoi)

Et effectivement, un sel préparé correctement (genre à la pierre), tu bois 5 cl, tu peux être parti pour la soirée :)

@AgnesHenri ah ah ah les experts du #schblam te le dirons... c'est comme la #sieste, c'est quand on veux, et c'est pas que de l'alcool ;)
Bonne soirée et remets toi bien

@Clailou Je ne suis clairement pas assez habituée :) (et merci :) )

@AgnesHenri bon tkt, moi je sais jamais comment ça s'écrit
La Sista @laetsgo me corrige tout le temps

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Mastodon -- Sciences.Re

Sciences.Re souhaite offrir un espace de partage, de collaboration et de discussion en ligne pour la communauté scientifique, académique, éducative francophone. Elle est sans coloration thématique: nous accueillions les sciences exactes et expérimentales, les sciences humaines et sociales, …